Les résidences Jazz vendues à Cogir

Thaïs
Thaïs Martel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les résidences Jazz de Sainte-Foy, Lebourgneuf et Lévis ne sont plus la propriété du Groupe Kevlar. Une transaction de plus de 150 M$ fait passer ces trois complexes tout comme ceux de Drummondville et de Longueuil, dans les mains de Cogir, une entreprise de gestion, de développement et de services-conseils en immobilier qui possède déjà cinq autres résidences pour personnes âgées dans la région de Québec, et d’un partenaire qui ne souhaite pas être identifié.

Un grand terrain vague acquis dans la transaction entre Kevlar et Cogir borde la résidence Jazz de Sainte-Foy. (Photo Thaïs Martel)

Cogir détiendra 20 % des résidences alors que son partenaire sera propriétaire à 80 %. C’est toutefois Cogir qui assurera la gestion des quelque 600 logements des résidences Jazz de la région de Québec. L’entreprise a d’ailleurs ouvert un bureau administratif régional dans la capitale au début du mois.

Mathieu Duguay, vice-président directeur de Cogir, indique être particulièrement fier de l’acquisition des Résidences Jazz de Québec, d’autant plus qu’il est natif de Québec et qu’une partie de sa famille habite encore la région. «Ce sont de très belles résidences. Les négociations aboutissent après un an de travail», résume-t-il, ajoutant que Cogir avait l’intention de conserver le nom «Jazz».

M. Duguay assure que la transaction n’aura pas de répercussion négative tant sur les résidents que sur les employés. «Je pense sincèrement qu’on va pouvoir améliorer le quotidien et le bien-être des résidents avec nos pratiques. On est gestionnaires de 40 résidences, c’est une spécialité chez nous. Quant au personnel, on garde tout le monde», assure le vice-président directeur de Cogir.

Si l’entreprise n’entend pas invertir de sommes importantes ou mener à bien de gros projets dans les résidences Jazz au cours des prochains mois, elle prévoit tout de même miser sur le bien-être des résidents.

«Pour le moment, à court terme, on se concentre sur l’intégration des résidences. On a plein d’idées, mais on veut être certains que les priorités sont celles des résidents. Pour nous, il s’agit de faire connaissance avec eux le plus tôt possible par le biais d’un sondage. Ça nous permet de bâtir un lien de confiance avec les résidents.

À plus long terme, Cogir pourrait bien vouloir développer le terrain contigu au bâtiment de Sainte-Foy.

L'Appel, membre du groupe Québec Hebdo

Organisations: Cogir, Jazz, Groupe Québec Hebdo

Lieux géographiques: Région de Québec, Sainte-Foy

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires