Parti Québécois: la question de l'eau prioritaire pour Sébastien Couture

Prisca
Prisca Benoit
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Élection partielle

PARTIELLE. Le traitement et la qualité de l'eau du lac Saint-Charles font partie des priorités du candidat dans Chauveau pour le Parti Québécois, Sébastien Couture, en visite aujourd'hui au Centre écologique Léopold-E.-Beaulieu.

Le chef du PQ Pierre-Karl Péladeau ainsi que le porte-parole de l'opposition officielle en matière de développement durable et d'environnement Sylvain Gaudreault ont accompagné le candidat lors de la visite. Tous trois ont rappelé l'importance du lac Saint-Charles pour la ville de Québec. «C'est aussi bien un enjeu local que régional», a commenté Pierre-Karl Péladeau. La rivière dessert en eau potable près de 300 000 personnes dans la région de Québec, équivalent à environ 53% de la population du territoire.

Le député de Jonquière Sylvain Gaudreault a vivement critiqué les coupes de 23% du gouvernement Couillard dans la gestion du programme de lutte aux algues bleu-vert. «Il y en a des cyanobactéries au Lac Delage, au Lac Beauport et au lac Saint-Charles, énumère-t-il. C'est toute la région qui va souffrir de ces coupes.»

Le candidat Sébastien Couture répète quant à lui qu'il faut «attaquer le problème de front et de manière générale» en ce qui concerne la qualité de l'eau dans la région de Québec. «Les stations d'épuration répondent présentement aux normes, mais il faut qu'elles s'ajustent en fonction de ce qui se passe grâce aux nouvelles technologies. Plus on attend, plus ça va nous coûter cher.»

Nombreux chevaux de bataille

La distribution de services aux jeunes familles et aux aînés en matière de soins de santé fait partie des enjeux prioritaires de M. Couture pour la circonscription. «Les gens aiment rester proches de chez eux. Ils ont décidé de venir s'établir ici, proches de la nature. C'est important qu'on puisse répondre à leur besoin à juste titre.»

C'est un enjeu aussi bien local que régional. - Pierre-Karl Péladeau

La question du transport en commun interpelle aussi le candidat péquiste pour Chauveau. «C'est un secteur problématique qu'on doit penser de manière globale, notamment avec le transport actif entre usagers.»

Pierre-Karl Péladeau, nouvellement élu à la tête du PQ, juge important de faire campagne auprès de ses candidats pour les élections partielles. «Ça permet de prendre connaissance des véritables problématiques qui sont débattues par la suite à l'Assemblée nationale.»

Le candidat du PQ a grandi dans la circonscription dont il convoite maintenant le siège à l'Assemblée nationale. Résident dans la région de Stoneham, il croit que le départ de Gérard Deltell peut lui donner des chances d'être élu aux élections partielles. «Les gens étaient beaucoup en appui à ce député, mais pas nécessairement à son parti», croit-il. Le PQ n'a pas fait élire de candidat dans cette circonscription depuis les élections de 2003 où Sarah Perreault du Parti libéral avait défait le député sortant du PQ Raymond Brouillet.

Québec Hebdo

Organisations: Parti Québécois, PQ Pierre-Karl, Assemblée nationale Parti libéral Québec Hebdo

Lieux géographiques: Région de Québec, Saint-Charles, Lac Delage Lac Beauport Région de Stoneham

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires