Saison satisfaisante pour Mathieu Robitaille et Frédéric Coeymans

Isabelle
Isabelle Chabot
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Course Super Moto et du Super Quad

La saison de Super Moto et du Super Quad de Mathieu Robitaille et Frédéric Coeymans s’est terminée sur une bonne note. L’équipe Red and Fred a décroché les deux premières positions autant au niveau du Championnat canadien qu’ontarien. L’Actuel a rencontré les deux amateurs de sensations fortes à leur travail à Loretteville.

À l’extrémité du bâtiment SM sport dans la section du service de réparation, les deux coureurs travaillent sur leur engin en cette fin de saison. Des plaques trônent tout prêt d’eux, il s’agit de leurs trophées respectifs. Mathieu Robitaille a réussi à conserver son titre de champion canadien VTT Pro gagné pour une première fois en 2010. Il a par ailleurs obtenu l’équivalent dans la version ontarienne aussi.

La saison n’a pas été facile pour autant. Le sport motorisé gagne en popularité. «Ça n’a pas été à mon goût. J’ai eu beaucoup de pression. De gros calibres sont entrés dans la course», explique le résident de Shannon, originaire de Saint-Émile. Malgré de bons départs, des erreurs en cours de course lui ont fait perdre des podiums. «Je n’ai jamais réussi à terminer premier, j’étais par contre dans les cinq premières positions. J’aurais aimé gagner davantage de compétitions», note-t-il. D’ici le printemps, le champion canadien compte investir afin de rester dans le peloton de tête. Son véhicule de course a démontré de la fatigue ces derniers mois.

Quant à Frédéric Coeymans, il songe à participer à des courses sur la glace cet hiver. La prochaine saison de course sur l’asphalte risque d’être ardue pour le résident de Val-Bélair. Il intégrera la catégorie Pro grâce à ses deuxièmes positions au classement général des Championnats canadien et ontarien Semi-Pro. En 2010, il a dû abandonner la compétition avec 20 points d’avance à la suite d’un important accident. «Pendant neuf mois, je n’ai pas roulé du tout. À la première course de la saison 2011, j’ai terminé dernier. Au fur et à mesure, ça s’est placé», se réjouit Frédéric Coeymans.

En 2012, l’objectif pour lui sera peut-être une troisième place. Le changement de catégorie nécessitera beaucoup d’adaptation. Le nombre de tours lors des courses augmentera ce qui amènera davantage de difficultés physiques. «Je ne vise pas le titre pour l’an prochain. Je vais essayer de chopper le train le plus vite possible. Il y a vraiment un fossé entre le Semi-Pro et le Pro», reconnaît-il.

Pour en savoir plus: lire Experts de la glisse

L'Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Organisations: Québec Hebdo

Lieux géographiques: Shannon, Saint-Émile, Val-Bélair

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Steve Coeymans
    31 octobre 2011 - 15:03

    Je suis fière de toi ;-)) Ton papa Steve Coeymans