Rue de la Gerboise : Les sommes seront réinvesties dans le parc de l’Escarpement


Publié le 10 mars 2017

Les lots en litige faisaient partie du parc de l'Escarpement, dans l'arrondissement des Rivières.

©(Image: Google Map)

MUNICIPAL. Dénouement dans le dossier des lots occupés de la rue de la Gerboise : le conseil d’arrondissement des Rivières officialise leur vente à la poignée de propriétaires qui y avaient illégalement prolongé leur cour arrière.

La Ville de Québec récupère environ 520 000$ grâce à la vente des terrains qui faisaient partie du parc de l’Escarpement. Ce montant sera réinvesti dans de nouveaux projets au profit des usagers du parc, assure le conseiller de Neufchâtel–Lebourgneuf, Jonatan Julien : «L’engagement qui a été pris, qui a été redit, c’est que cette somme-là va être réinvestie à même le parc de l’Escarpement pour bonifier et non pas dans les projets qui étaient déjà planifiés».

À lire: Le conseil de quartier se rallie à la proposition de la Ville

L’arrondissement travaille actuellement à cibler des projets qui pourraient se mettre en branle dès 2018, indique le conseiller. L’acquisition de lots près du boulevard Pierre-Bertrand pourrait faire partie des options, puisqu’il s’agit d’un secteur à développer, laisse savoir M. Julien.

«C’est un dossier qu’on n’a pas beaucoup aimé traiter», a-t-il conclu aux citoyens réunis pour la séance régulière du conseil des Rivières. Devant les Tribunaux il y a cinq ans, Québec avait eu gain de cause pour récupérer les terrains, mais les élus ont par la suite jugé préférable de les vendre et de réinvestir leur valeur, puisqu’on les jugeait trop escarpés pour être développés en parc.

Sur le sujet: La Ville fait un «cadeau» indu à des propriétaires délinquants, dénonce l'opposition

TC Media