Sections

Projet de cuisine communautaire pour les aînés de Wendake


Publié le 6 juin 2017

La ministre Francine Charbonneau a fait l'annonce en compagnie de la députée de Chauveau, de représentants de la nation huronne-wendat et des reponsables du projet.

©(Photo TC Media)

SANTÉ. Les fourneaux du Centre de santé Marie-Paule-Sioui-Vincent serviront à cuisiner des plats à partager pour une quarantaine de personnes âgées de la communauté huronne-wendat.

Le Conseil de la Nation reçoit un peu plus de 71 000$ du gouvernement du Québec pour réaliser le projet qui s’articulera en quatre cohortes de 10 personnes. La ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation, Francine Charbonneau, en a fait l’annonce aux côtés de la députée de Chauveau, Véronyque Tremblay, mardi.

Un premier groupe sera constitué cet automne. Une vingtaine de personnes ont d’ailleurs déjà été ciblées, indique le directeur adjoint des Services sociaux du Centre de santé Marie-Paule-Sioui-Vincent, Guy Duchesneau. « On a une cuisine communautaire pour les jeunes familles et c’est à partir de ce projet-là qu’on a vu qu’il y avait des  gens qui étaient un peu malnutris dans la communauté, un peu plus faibles et un peu plus à risque », explique-t-il. Le service de soutien à domicile a sondé ses bénéficiaires pour déterminer si certains des aînés supportés avaient des besoins spécifiques, poursuit M. Duchesneau. Une présélection de participants au projet de cuisine communautaire a ainsi pu être faite.

Le projet vise des aînés qui ont par exemple perdu leur conjoint ou dont les enfants demeurent loin, illustre le directeur des services sociaux. Guy Duchesneau espère que la cuisine communautaire leur redonnera le goût de cuisiner ou leur permettra de retrouver les recettes qu’ils aiment, en plus de favoriser les échanges entre les membres de la communauté qui peuvent se connaître, mais ne se voisinent pas nécessairement. La cuisine communautaire sera, selon lui, un moyen de rejoindre de nouvelles personnes moins enclines à participer aux activités sociales et artistiques déjà offertes, comme les ateliers de peinture Pinceaux d’or.

L’investissement s’inscrit dans le programme Québec amie des aînés, doté d’une enveloppe de 11M$ pour soutenir 107 initiatives à travers la province, a souligné la ministre Charbonneau. La cuisine communautaire de Wendake sera soutenue par le gouvernement pendant deux ans.

TC Media