Le verglas: moment marquant de l’histoire de TéléMag

30 ans de TéléMag


Publié le 8 septembre 2014

HISTOIRE. En 1998 en plein hiver, l’un des animateurs de TéléMag de retour de Détroit raconte à l’équipe ce qu’il a vu sur la route en Montérégie. Le verglas a causé d’énormes dommages privant d’électricité des milliers de Québécois dans une zone surnommée le «triangle noir».

Lire aussi: D’autres projets dans les cartons pour TéléMag

TéléMag a décidé d’arrêter la programmation régulière pour diffuser en direct pendant sept journées consécutives. Ils ont mis sur pied l’Opération bois de chauffage. Le stationnement de la rue Jean-Perrin s’est rapidement rempli de bois devenant un véritable chantier industriel. Des denrées diverses ont aussi été apportées. Un transport des dons en direction de la Montérégie et de Montréal s’est organisé. «Tout le monde était mobilisé autant les entreprises que les résidents», raconte le président et cofondateur, Réal Perron.

Près de 8500 cordes de bois ont été envoyées dans l’ouest de la province à l’aide de 25 camions par jour. «On était tellement pris dans tout ça que l’on ne se rendait pas compte du pouvoir de la télé. C’était l’un des grands moments de la télé», confie-t-il. L’appel de solidarité et l’organisation des cueillettes et du transport se sont effectués en collaboration avec la Ville de Charlesbourg. Une fois la situation revenue dans l’ordre au Québec, la station de télévision a reçu de nombreuses lettres de municipalités, des Forces armées canadiennes ainsi que du premier ministre de l’époque, Lucien Bouchard, en vue de souligner l’action entreprise par TéléMag.

TéléMag en date

1984 Téléfonctionnaire

1987 Station renommée Téléplus

1994 Elle devient TéléMag

1998 Crise du verglas

2003 Obtention de licence et plus d’autonomie

2005 Première diffusion par antenne le 20 octobre

 

L'Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo