India Desjardins est de retour avec un livre pour adultes après Aurélie Laflamme


Publié le 15 février 2017

La mort d'une princesse est en librairie depuis le 8 février.

©(Photo TC Media - Marie-Pascale Fortier)

LITTÉRATURE. Avis aux nostalgiques de la série Aurélie Laflamme, India Desjardins présente un nouveau roman pour adultes: La mort d'une princesse. «J'avais une histoire d'amour plus mature à raconter, le cheminement d'une femme qui a besoin de faire la paix avec son passé», résume l'auteure.

Sarah est une relationniste de presse et entrepreneure accomplie. Se retrouvant célibataire à 31 ans, et voyant par le fait même tous ses projets communs tomber à l'eau, elle décide que l'amour n'est pas fait pour elle. «La mort d'une princesse, c'est ce moment où les illusions tombent. On doit alors faire face à la réalité et trouver sa propre façon de vivre», peut-on lire sur la quatrième de couverture.

Pour officialiser sa relation avec Olivier Bernard, alias le Pharmachien, India Desjardins avait publié un statut sur Facebook, en mai 2015, dans lequel on pouvait lire: «Il y a quelques années, je pensais que je serais célibataire toute ma vie. Jusqu'à ce que je regarde l'horizon». Toutefois, elle ne croit pas que ce roman soit inspiré de sa propre histoire. «Moi, je raconte de la fiction. Oui, c'est sûr, tu pars un peu de toi, de ce que tu connais, donc il y a des émotions, des réflexions qui sont authentiques, mais dans une histoire fictive», a expliqué l'auteure pour qui l'important est de créer un lien avec le lecteur.

Sur les tablettes depuis 8 février, La mort d'une princesse est un roman beaucoup plus adulte que la populaire série jeunesse Aurélie Laflamme. Pour India Desjardins, ce roman ne représente toutefois pas une coupure de la littérature jeunesse, puisqu'à l'automne, elle mettra en vedette un personnage âgé de 15 ans.

Pour terminer ce livre qu'elle avait commencé à écrire en 2009, India Desjardins a laissé de côté un projet de série télévisée qu'elle était sur le point de signer. «Je sais c'est pas une bonne stratégie de carrière», a-t-elle laissé tomber à la blague. Elle considère d'ailleurs qu'elle suit trop son instinct et ses impulsions: «j'ai pas le choix c'est plus fort que moi».

«Aurélie, c'est tellement fort en moi»

«Si toute ma vie on dit India Desjardins, l'auteure d'Aurélie Laflamme, pour moi ça va être une réussite. Je suis super fière de ça. Aurélie ne m'appartiens plus, c'est comme si elle existait pour vrai», explique l'auteure qui a écrit les aventures d'Aurélie Laflamme pour aider les adolescents à traverser les obstacles de cette période difficile.

«Encore aujourd'hui quand des jeunes me disent que ça les a aidés à traverser une période difficile, ça vient me toucher, parce que c'est pour ça que je l'ai écrit», explique l'auteure qui se souvient également la fois où un jeune l'a remerciée pour le personnage de Jean-Philippe, qui l'a aidé à assumer son homosexualité.

Dans un salon du livre, des jeunes filles se sont présentées au kiosque d'India Desjardins avec une pétition intitulée «Pour un tome 9 d'Aurélie», signée par 150 personnes, une anecdote qui l'amuse encore beaucoup. Pourtant, cette pétition a fait son bout de chemin dans l'esprit de Mme Desjardins, qui croit qu'Aurélie pourrait peut-être faire son retour sur les pages d'un livre, un peu plus vieille qu'où l'auteure l'a laissée à la fin de la série.

«Je m'étais toujours dit qu'un jour je la reprendrais, peut-être 10-15 ans plus tard. La pétition m'a donné envie de reprendre le personnage d'Aurélie plus rapidement, peut-être pas où je l'avais laissée, mais pas 10-15 ans plus tard. Ça me titille», explique-t-elle.