Amplisson, prêt à rocker


Publié le 9 septembre 2015

MUSIQUE. Jean-Sébastien Boies et Fred Gagnon se disent prêts à accueillir quelque 400 jeunes – et moins jeunes – rockeurs à compter du 28 septembre. Leur école de musique Amplisson a agrandi ses locaux en vue de sa 5e rentrée.

Seize écoles de la Commission scolaire de la Capitale offrent désormais les services d’Amplisson dans leur programme parascolaire, se réjouissent Fred Gagnon et Jean-Sébastien Boies.

C’est trois de plus que l’an dernier et c’est sans compter les groupes d’adultes et les groupes loisir, notent-ils.

En plus des agrandissements, les deux partenaires d’Amplisson ont donc prévu l’achat d’un deuxième «autobus de tournée» pour transporter les jeunes des écoles primaires et secondaires vers leurs locaux du secteur Loretteville.

Série «Rock la vie»

Depuis 2010, Amplisson a souvent déménagé, s’est agrandie, mais elle garde sa mission, souligne Jean-Sébastien Boies.

«Le principe qu’on voulait garder, c’est de leur faire vivre à plus petite échelle ce qu'on vivait nous, professionnellement : on se trouve un nom de groupe, on se fait des shooting photo, on fait du studio, on fait un lancement d’album», décrit-il.

C’est d’ailleurs ce qui sera mis en lumière dans la série télévisée Rock la vie, qui présentera un groupe de jeunes d’Amplisson.

Toutes les «belles histoires» et les petites victoires, c’est ce que les deux musiciens voulaient porter à l’écran.

«On a un petit bonhomme, Vincent, qui est autiste, illustre Fred, c’est d’entendre parler les membres de son band… Il a amené une dynamique incroyable. Vincent a amené quelque chose de différent et c’est un musicien incroyable.»

«Autant pour lui, c’est une belle intégration ; autant pour les jeunes», conclut Jean-Sébastien.

Vincent et les membres de son groupe seront en vedette dans Rock la vie, qui sera diffusée à compter du 9 octobre sur les ondes d’ICI ARTV.

Québec Hebdo